Skip to content

Mine l’Eguisse, Duranus (06)

par Florian dans août 30th, 2010
  • English
Minéraux de l’Arsenic

Accès :
De l’Engarvin, prendre le chemin du col St-Michel, puis suivre « l’Eguisse », vers le Sud (nombreux fossiles d’oursins dans le turonien).
Contexte géologique :
Le contexte général de la zone est une écaille chevauchante mais le gîte se situe dans un petit graben ; la minéralisation s’est mise en place après l’éocène, et est liée à l’activité tectonique : origine hydrothermale.

Bâtiments de la mine

Travaux :
Gisement exploité de 1902 à 1911, puis de 1923 à 1930.
100 mètres de tranchées, et 240 mètres de traçage, avec 3 puits et 2 descenderies.
Le tout en deux parties distantes d’une centaine de mètres.
De l’autre côté du ravin de l’Eguisse fut installée une usine de grillage du minerai à titre expérimental, et un câble reliait les deux bords du ravin pour acheminer le minerai.

Vestiges de l'exploitation

Minéralisation :
Dans les marnes de la base du Cénomanien : cristaux de réalgar (et plus rarement d’orpiment) centimétriques dans des filonnets de calcite, et réalgar en mouchetures dispersé dans les marnes, qui contiennent aussi des cristaux millimétriques de pyrite et des nodules de marcassite. On trouve par ailleurs de belles géodes de calcite en scalénoèdres dans les bancs calcaires situés au dessus des zones minéralisées.

Réalgar

Orpiment

Calcite

Bibliographie:
Revue Minéraux et Fossiles, 1978
Revue Le Cristallier Suisse, février 1989
Aucun commentaire pour le moment

Laisser une réponse

Note: le code HTML n'est pas autorisé. Votre adresse email ne sera jamaispubliée ni re-vendue.

S'abonner aux commentaires via le flux RSS